Campagne de vol parabolique 106 : jour cinq – Contrôle de la DGA

DSC00046

Date clé pour notre projet puisque, aujourd’hui, notre expérience a été revu par la DGA (Direction Générale de l’Armement). Ces derniers ont vérifié que notre centrale inertielle répondait aux critères de sécurité requis pour voler.

Normalement, toutes les expériences doivent être contrôlées en conditions de vol donc positionnées dans l’A300-0G. Mais étant donné que notre expérience présentait très peu de risques par rapport aux autres, notre centrale a été revue au sol. Tout s’est très bien passé, ils ont simplement fait deux remarques à propos de la fixation de nos transformateurs et de l’utilisation éventuelle du PICkit en vol.

Pour le premier cas, ils nous ont (fortement) suggéré de fixer les transformateurs avec des colliers de serrage reliés au Rack (actuellement nous les maintenons avec des bandes velcros). Quant au deuxième point, ils souhaitent que dans notre protocole d’expérimentation, nous développions plus en détails l’utilisation du PICkit. Pour rappel, le PICkit permet de programmer la carte, donc si nous avions un problème avec celle-ci et que nous devions la re-programmer, nous aurions besoin de cet élément. Comme nous avons deux microprocesseurs, nous avons été obligés de rendre le PICkit utilisable pour l’un comme pour l’autre. Pour cela nous l’avons fixé sur la carte avec des bandes velcros.

Nous avons ensuite assisté, cet après midi, à un bref historique du vol parabolique mais aussi à une présentation de Novespace. Puis, le commandant de bord nous a expliqué comment, avec les deux autres pilotes, ils réussissaient à créer l’impesanteur. Enfin et surtout, on nous a présenté les différentes règles de sécurité à respecter à bord de l’appareil.

Pour une partie plus « pratique », nous avons aussi réussi à faire fonctionner l’affichage avec MATLAB et pouvons désormais visualiser quasiment en direct l’axe Z de l’accéléromètre au cours du vol (donc par exemple, voir que nous sommes en 0g, 1g, etc…).

Le planning de demain est assez peu chargé : nous percerons les trous nécessaire à la fixation des transformateurs dans le rack et essaierons d’ajouter d’autres éléments à visualiser au cours du vol (comme par exemple : l’altitude).

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s